Compagnie de Danse l'Eventail

tusitala

                           

création 2020

TUSITALA

Nourrie de danse baroque, cette tradition fondatrice de la danse occidentale, et de ma propre recherche d’harmonie, je crée à mon tour une oeuvre originale et contemporaine.
Ce que je souhaite retracer ici est le récit d’une danse, d'un parcours qui m'amène aujourd'hui à l'invention d'une fresque insolite et joyeuse.

« A fréquenter en profondeur les richesses d’un patrimoine tel que la danse baroque, deux chemins s’ouvrent au chorégraphe : s’attacher à restituer le plus fidèlement, le plus finement possible sa spécificité, mener toujours plus loin la recherche sur l’exactitude de ce qui fut, ou bien rêver à partir du répertoire, y voyager avec son bagage d’homme ou de femme du XXIe siècle, s’y projeter, le mettre à l’épreuve sans en dénaturer l’essence, s’éprouver soi-même à son contact. Deux chemins, deux dynamiques. Ou plutôt une dynamique double, un mouvement dialectique dans lequel chacun des pôles est au bout du compte indispensable à l’existence même de l’autre. Car, quel intérêt artistique y aurait-il à exhumer des formes anciennes si l’on ne pouvait aujourd’hui les interroger, les détourner de leur vocation première, retourner leur désuétude pour, sautant à pieds joints par-dessus le XIXe siècle, découvrir des points de jonction avec l’époque contemporaine. Aujourd’hui, la danse ne se sent-elle pas plus proche de la rigueur baroque que de l’envolée romantique ? »

Pascale Roze

Tusitala est aussi un témoignage de cette dialectique.

Comme si nous avions retrouvé de vieux films d’il y a 350 ans, les danses historiques sont présentées sous forme de vidéos / témoignages de cette écriture du passé, mais ces images sont muettes ! Un claveciniste et un violoniste les accompagnent en jouant les musiques sur lesquelles elles ont
été inventées jadis. Tandis que, sur des musiques enregistrées, 5 danseurs bien vivants dansent sur scène les chorégraphies baroques créées aujourd’hui, dans une esthétique épurée et contemporaine qui ouvre une perception différente du mouvement et de son expression.
Pour présenter ce récit vivant et plein d’humour, une journaliste cultivée et farfelue, sorte d’Adèle Blanc-sec, parle au public de ces découvertes fabuleuses pour l’art, pour son histoire et sa créativité…


Marie-Geneviève Massé

* Celui qui raconte des histoires.

                           

Marie-Geneviève Massé , Tusitala* du 21e siècle, nous raconte son baroque. Par sa créativité, Tusitala expose ses racines, et articule ainsi une fresque insolite, polymorphie joyeuse et vivante de la danse baroque.

Conception

Marie-Geneviève Massé

Chorégraphies 
Marie-Geneviève Massé et maîtres à danser du 18ème siècle : Pierre Beuchamp, Louis-Guillaume Pécour, Raoul-Auger Feuillet et Anthony L'Abbé

Musique
Lully, Rebel, Gluck, Vivaldi, musiques traditionnelles françaises, italiennes et écossaises

Ecriture du texte

Mélanie Le Moine

Assistant à la création

Olivier Collin

Costumes

Olivier Bériot

 

Eléments de décors
Claire Gabard

Lumières
Carlos Perez

pièce pour 5 danseurs de la Compagnie de Danse l'Eventail : Anne-Sophie Berring, Olivier Collin, Robert Le Nuz, Adeline Lerme, Artur Zakirov

1 comédienne : Mélanie Le Moine

2 musiciens : Olivier Briand (violon) et Yoann Moulin (clavecin)

Spectacle tout public (à partir de 7 ans)

Durée du spectacle : 70 mn

Contact diffusion : Stéphane Hivert

stephanehivert@mac.com

+ 33 (0)6 63 74 04 05